1412 - 1428

Version imprimableversion PDF

Remarque d’ordre général sur le calendrier

 

   A l’époque de Jehanne d’Arc, la nouvelle année commençait le jour de Pâques. En 1412, le dimanche de Pâques étant le 12 avril, la nouvelle année s’ouvrait à cette date.

 

   Par mesure de simplification, le millésime des années des différents calendriers présentés sur le site, retient le 1° janvier comme début de l’année. Ce nouveau style a été adopté en France en 1564 par l’édit de Roussillon. A noter que, dès l’an 532, le pape Libère avait fixé au 1° janvier le commencement de l’année. Ce mois était en effet le plus proche du 25 décembre.

 

 

1412

 

   L’année 1412 de la naissance de Jehanne se déduit des témoignages et des déclarations du procès de Rouen.

 

Mercredi 6 janvier : Naissance de Jehanne.

 

   Un seul témoignage fait état de cette date. C’est celui de Perceval de Boulainvilliers, conseiller et chambellan du roi de France et sénéchal du duc de Berry. Il écrit le 21 juin 1429 au duc de Milan :

 

« … Elle est née en un petit village nommé Domremy, au baillage de Bassigny, en deçà et sur les confins du royaume de France, sur la rivière de Meuse, près de la Lorraine. Ses parents sont, de l’aveu de tous, de très simples et très baves gens. Elle est venue à la lumière de notre vie mortelle dans la nuit de l’Epiphanie de Notre Seigneur, alors que les peuples ont coutume de se rappeler avec joie les actes du Christ … »

 

Note :

 

Le passage de cette lettre est présenté aujourd’hui comme une légende.

-         Cependant les juges de Poitiers, après enquête à Domremy, ordonnée par le Dauphin, avaient peu auparavant conclu : « …  Le Roi a fait éprouvé ladite Pucelle sur sa vie, ses mœurs et ses intentions … Et de sa naissance et de sa vie, plusieurs choses merveilleuses sont dites comme vraies … »

-         Et le chancelier Gerson, de grande réputation, dans son traité sur Jehanne, composé quelques jours après la délivrance d’Orléans, écrivait en ce référant au procès de Poitiers : « … On pourrait mettre en avant bien des circonstances de son enfance, de sa vie : elles ont été l’objet de recherches d’études longues profondes et de la part de nombreux explorateurs … »