Anatole France

Version imprimableversion PDF

Anatole France : Vie de Jehanne d’Arc, 1908

 
«  Le samedi jour de la Sainte Vierge, gravissant le coteau d’herbes, de vignes et de vergers au pied duquel s’appuie le village de Greux, elle gagnait le plateau boisé d’où l’on découvre, à l’est, la verte vallée et les collines bleuissantes. Sur la hauteur, à une petite lieue du village, dans un ravin plein d’ombre et de murmures, la fontaine Saint-Thiébault, dont l’eau très pure guérit les fièvres et cicatrise les plaies, jaillit sous les hêtres les frênes et les chênes. Au-dessus de la fontaine, s’élève la chapelle de Notre-Dame de Bermont. Dans la belle saison, elle est toute parfumée de l’odeur des prés et des bois. Et l’hiver enveloppe ce haut lieu de tristesse et de silence. En ce temps là, vêtue du manteau royal et la couronne au front, dans ses bras son divin enfant, Notre Dame de Bermont recevait les prières et les offrandes des jeunes garçons et des jeunes filles. Elle faisait des miracles. Jehanne l’allait visiter en compagnie de sa sœur  Catherine, de quelques filles ou garçons du pays ou toute seule. Et le plus souvent qu’elle pouvait, elle brûlait un cierge en l’honneur de cette céleste dame. »